Sophrologie

Qui suis-je 

Déroulement d’une séance

Tarifs

Contact

“Quand l’esprit ne résiste plus, qu’il ne fuit ni ne blâme ce qui est, mais se contente d’être conscient avec passivité, il s’aperçoit que, dans cette passivité même, vient une transformation.”

Jiddu Krishnamurti

Qu'est ce que la sophrologie ?

« La sophrologie est l’étude de la conscience humaine et des valeurs existentielles de l’être. »

Alfonso Caycedo, fondateur de la sophrologie dans les années 60

La Sophrologie est une discipline qui vise à harmoniser le corps et l’esprit

Elle peut se pratiquer par toutes et tous, en individuel ou en collectif, et s’adapte en fonction de l’âge et de la situation de tout un chacun.

Inspirée entre autres du Yoga, de la Relaxation et de la Méditation, la Sophrologie permet de mieux gérer le stress, mieux dormir, de diminuer les tensions musculaires, mais aussi, de renforcer l’estime et la confiance en soi (et une multitude d’autres bienfaits), apportant ainsi un mieux-être général dans la vie de tous les jours. 

La Sophrologie fait appel à une méthode (la relaxation dynamique) qui va stimuler le corps et l’esprit via des exercices de respiration souvent synchronisés avec des mouvements corporels simples à effectuer, des techniques de concentration et de visualisation. Des exercices guidés oralement par la ou le sophrologue qui accompagne la personne dans l’atteinte de ses objectifs.

A savoir également que lors des séances de Sophrologie, il n’y a aucun contact physique entre la ou le sophrologue et la ou le sophronisant*.

*sophronisant : désigne la personne qui pratique la Sophrologie, et qui est et reste active durant les séances. 

La Sophrologie vient en complémentarité de la médecine traditionnelle et ne se substitue en rien à un avis ou traitement médical.

Les 4 principes fondamentaux en sophrologie

Principe du schéma corporel comme réalité vécue : 

La notion de schéma corporel réunit la dimension sensorielle, sensitive et physiologique du corps et la représentation que l’on se fait de son corps. C’est à partir de stimulations corporelles et sensorielles, internes et externes, que le schéma corporel se constitue de la naissance à l’adolescence et se modifie tout au long de la vie en fonction des événements qui nous touchent. Pour le Professeur Alfonso Caycedo, le schéma corporel est la base même de la conscience pour vivre une vie harmonieuse et équilibrée. Toute technique de sophrologie commence par une lecture du corps, par des stimulations corporelles dont l’objectif est la prise de conscience des sensations-perceptions afin d’amener le schéma corporel à plus de réalité vécue. Il s’agit de sentir son corps. Le corps devient plus présent. Grâce à l’entraînement sophrologique, le schéma corporel se structure et se précise, améliorant naturellement l’image de soi, et renforçant confiance et estime de soi

 

 

Principe d’action positive : 

Toute action positive dirigée vers un élément de la conscience (corps ou esprit) se répercute de façon positive sur la conscience toute entière. La sophrologie prend le parti de renforcer tout ce qui va bien chez la personne et de dynamiser ses structures saines. Il ne s’agit pas de nier le négatif mais de le mettre entre parenthèses pour laisser émerger et renforcer le positif, les capacités latentes présentes chez tout être humain. 

Principe de réalité objective : 

La réalité objective est la façon de considérer les choses, les événements avec le plus de réalisme possible. Il s’agit de voir les choses telles qu’elles sont et non comme on s’imagine ou qu’on aimerait qu’elles soient. Par l’entraînement et la répétition, le sophronisant modifie le regard qu’il porte sur lui-même et sur le monde ; il élargit sa vision. Il apprend à mettre une juste distance entre lui et les événements, trouvant ainsi plus de souplesse, d’efficacité et d’harmonie.

Principe d’adaptabilité : 

La grande force de la sophrologie c’est que, bien qu’elle nous demande de sortir de notre zone de confort, elle nous apporte le bien être à chaque étape. Elle mène donc une action en deux temps, le bénéfice immédiat lié à la relaxation et le bénéfice à plus long terme dans l’atteinte de notre objectif.

Le principe d’adaptabilité est donc la facilitation du processus de changement proposé par la sophrologie quant aux difficultés communément rencontrées. Elle propose un confort dans ce qui pourrait être inconfortable et rend donc le changement plus accessible, en nous aidant à nous y adapter.

Bien évidemment, ce principe s’adresse également au sophrologue qui doit savoir adapter ses méthodes aux personnes du groupe ou lors de séances individuelles. La ou le sophrologue veille toujours à ce que chacune et chacun puisse effectuer un exercice en fonction de ses capacités. Et il est très important que le sophronisant se sente toujours libre et ne force jamais un mouvement. Chacun fait comme il peut et comme il veut, et choisit d’adapter un exercice librement s’il le souhaite.